Les contributions déposées

Retrouvez ci-dessous les différentes contributions déposées. Vous avez la possibilité de les filtrer en cliquant sur les boutons en première ligne. Chacune de ces idées peuvent être commentées : n’hésitez pas à rebondir et apporter des précisions ou nuances aux contributions !

Une communication nécessaire mais à maîtriser

N°79

|

Proposée par Jerome

|

Le mardi 6 juillet 2021 à 16h38

Il est nécessaire de ne pas être manichéen dans la communication extérieure.
Une communication à outrance engendre divers enjeux déjà énumérés :
* Emission de CO2
* Pollution visuelle
* Pollution nécessitant un retraitement des déchets
* Il faut compter également pour les communication numériques sur la pollution de la trame noire. Des corridors pour les animaux nocturnes nécessitent de prendre à bras le corps ce besoin de ne pas les perturber avec une pollution qui va les désorienter ou déséquilibrer leur rapport jour/nuit. Il en va de la préservation de la biodiversité et de la richesse faunistique de nos agglomérations.

Cependant, il faut aussi compter sur le besoin réel des commerçants de présenter leurs commerces et les offres qui peuvent être présentes chez eux. Tout supprimer engendrerait à cet effet plus d'effet néfastes en termes d'emploi, d'attractivité des territoires et autres.

Une mesure pour la partie numérique serait des horloges crépusculaires qui imposeraient une absence d'écran entre des heures moins utiles entre 22h00 ou 23h00 et 07:00 du matin par exemple, et limiter la taille de ces écrans dans la mesure où pour une même surface l'impact visuel sera plus grand avec ces écrans. Au niveau des points dangereux (carrefour ou autres), il peut être bon de les interdire purement et simplement. Il pourrait en aller de même au niveau de la luminosité des panneaux non numérique, avec horloge crépusculaires et également nature d'éclairage ou orientation d'éclairage de façon à laisser ces corridors aux animaux nocturnes dont nous avons besoin. Au niveau de la communication non numérique sur les magasins, la législation actuelle est équilibrée, quitte à espacer les panneaux publicitaires de façon à ce que nos routes ne soient pas un défilement de panneau et laisser une belle place à la végétation).

Soyez le premier à commenter ce sujet

Nous n'avons pas besoin de publicité !

N°78

|

Proposée par Job

|

Le jeudi 1 juillet 2021 à 13h58

Sucettes encombrants les trottoirs déjà trop étroits, affichages lumineux éclairant nos nuits déjà trop claires, télévisions géantes captant l'attention sur nos routes déjà surchargées...

Tous ces dispositifs sont affreusement coûteux en argent, en ressources, en énergie, en vies !

Que sont-ils sensés nous apporter ? Une information pour nous aider à mieux consommer ? Des rentes pour les collectivités qui louent ces espaces ?

Le jeu n'en vaut pas la chandelle. Ces pratiques sont totalement anachroniques.

Je suggère une rédaction des plus simple pour ce RLPI :
- Sur le domaine public, la création de nouveaux espaces publicitaires est interdites et les panneaux existants doivent être supprimés.
- Sur les espaces privés, seules les enseignes en devantures des commerces sont autorisées.

Merci d'avance pour nos yeux, notre cerveau, notre sécurité sur les routes, nos enfants et le monde que nous leur laisserons.

Soyez le premier à commenter ce sujet

+1 pour la contribution de Corentin Gaillard

N°77

|

Proposée par Nolwenn PELLEN

|

Le dimanche 27 juin 2021 à 14h27

Je suis totalement d'accord avec les propos suivants :

"Les écrans lumineux doivent disparaître de nos villes pour de nombreuses raisons : pollution lumineuse, pollution des imaginaires, atteinte à la santé et la biodiversité, encouragement à la surconsommation, etc.

Les autres panneaux installés sur le territoire ne doivent plus être utilisés à des fins de publicité :
- Supprimons-les ou
- Remplaçons leur message consumériste par des œuvres artistiques, des informations culturelles, associatives et citoyennes

Bien plus que de considérations économiques, "rationnelles" ou encore de liberté de détruire et de manipuler, nos villes ont besoin de beauté et de gaîté ! Replaçons ce plaisir de parcourir une ville belle pour une vie bonne au cœur des décisions publiques !"

Soyez le premier à commenter ce sujet

// SUPPRESSION DES PANNEAUX NUMERIQUES DANS LE METRO //

N°76

|

Proposée par Océane Langelier

|

Le samedi 19 juin 2021 à 12h10

Ras-la-pub : le métro rennais est envahi par ses panneaux numeriques. Il faut les interdire (ligne A et ligne B)
C’est possible, légal et surtout nécessaire.

Soyez le premier à commenter ce sujet

Enlaidissement de l'avenue Aristide Briand

N°75

|

Proposée par Joël

|

Le vendredi 18 juin 2021 à 12h41

Bonsoir
Je suis profondément consterné chaque fois que je remonte cette avenue par ces 3 immenses publicités scellées au sol, qui ne servent absolument à rien, sur lesquelles rien de concret n est affiché et qui défigurent absolument cette avenue qui avait été parfaitement relookée.
Je ne comprends pas comment les écolos de la municipalité ont pu accepter une telle monstruosité aussi agressive !
Et je ne parle pas des habitants des immeubles voisins dont la vue depuis leur balcon a été affreusement gachée.
SVP, si vous voulez vraiment faire preuve de bonne volonté, démontez les sans trop attendre, redonnez un peu de clarté à cette avenue.

Soyez le premier à commenter ce sujet

Stop aux écrans lumineux et des pubs + réfléchies

N°74

|

Proposée par Alice

|

Le dimanche 13 juin 2021 à 22h51

Nous sommes pollué par plein de choses tout au long de la journée et si on pouvait supprimer les panneaux lumineux ça ferait du bien.
Et pour les pubs restantes, qu'elles soient plus éthique et responsables, Qu'on nous enleve les pubs qui prône des idées sexiste et du culte du corps.

Soyez le premier à commenter ce sujet

+1 pour la contribution "moins de publicité, plus de gaîté"

N°73

|

Proposée par TiphDo

|

Le jeudi 3 juin 2021 à 18h49

Totalement d'accord avec la contribution de Corentin Gaillard du 1er juin, que je me permets de reprendre :
"Les écrans lumineux doivent disparaître de nos villes pour de nombreuses raisons : pollution lumineuse, pollution des imaginaires, atteinte à la santé et la biodiversité, encouragement à la surconsommation, etc.

Les autres panneaux installés sur le territoire ne doivent plus être utilisés à des fins de publicité :
- Supprimons-les ou
- Remplaçons leur message consumériste par des œuvres artistiques, des informations culturelles, associatives et citoyennes

Bien plus que de considérations économiques, "rationnelles" ou encore de liberté de détruire et de manipuler, nos villes ont besoin de beauté et de gaîté ! Replaçons ce plaisir de parcourir une ville belle pour une vie bonne au cœur des décisions publiques !"

Soyez le premier à commenter ce sujet

Trop de panneaux publicitaires

N°72

|

Proposée par Daniel Lebois

|

Le jeudi 3 juin 2021 à 13h57

Bonjour madame, monsieur,

Que ce soit en ville ou en campagne, le nombre et la taille des panneaux publicitaires sont trop importants. Et que dire de ces panneaux lumineux, archi consommateurs d'énergie, jour et nuit?
Halte à la pollution visuelle et consommatrice d'énergie dont nous nous devons d'être économes.

Merci.

Cordialement.
Daniel Lebois

Soyez le premier à commenter ce sujet

Moins de publicité, plus de gaîté

N°71

|

Proposée par Corentin Gaillard

|

Le mardi 1 juin 2021 à 16h31

Les écrans lumineux doivent disparaître de nos villes pour de nombreuses raisons : pollution lumineuse, pollution des imaginaires, atteinte à la santé et la biodiversité, encouragement à la surconsommation, etc.

Les autres panneaux installés sur le territoire ne doivent plus être utilisés à des fins de publicité :
- Supprimons-les ou
- Remplaçons leur message consumériste par des œuvres artistiques, des informations culturelles, associatives et citoyennes

Bien plus que de considérations économiques, "rationnelles" ou encore de liberté de détruire et de manipuler, nos villes ont besoin de beauté et de gaîté ! Replaçons ce plaisir de parcourir une ville belle pour une vie bonne au cœur des décisions publiques !

Soyez le premier à commenter ce sujet

Démarchage dans les rues piétonnes

N°70

|

Proposée par Vincent

|

Le mardi 1 juin 2021 à 11h02

Quand je me balade dans le centre ancien de Rennes, j'apprécie de pouvoir contempler son architecture, le tout pas trop contaminé par la publicité. J'apprécie beaucoup moins d'être alpagué/démarché dans les rues piétonnes pour un but publicitaire.
Autant avec la publicité sur des panneaux, notre cerveau finit par ne plus vraiment à y faire attention, autant avec une interpellation directe des individus on ne peut pas y échapper !
Le RLPi prend-il en compte cet aspect de la publicité ?

Soyez le premier à commenter ce sujet